La collection de biographies numériques des « Héros de la Chouannerie » (Герои Шуанерии) destinée aux lecteurs russophones s'est étoffée d'un nouveau titre à la fin du mois d’avril : Louis d’Andigné (Луи д'Адинье). 

Les Héros de la Chouannerie

Né à Angers en 1765, Louis d’Andigné fit carrière dans la marine royale où il s’illustra lors des combats navals de la guerre d’indépendance américaine. Les dérives de la Révolution française le poussèrent à émigrer en 1791 pour passer dans l’armée des Princes. Débarqué sur les côtes bretonnes en 1795, il rallia l’armée de Scépeaux, luttant avec les Chouans de l’Anjou, du Maine et du pays nantais jusqu’à la soumission de mai 1796. 

Quand l'Ouest se souleva une fois encore en 1799, Louis d'Andigné participa à l’éphémère prise de Nantes le 20 octobre de cette année, avant de connaître la prison sous le Consulat. Évadé et capturé à plusieurs reprises, il parvint à s’enfuir en Allemagne et ne rentra en France qu’à la faveur de la Restauration. Il retrouva ses Chouans mayennais à nouveau en guerre en 1815 contre le retour de Napoléon, et aurait pu en faire autant en 1832, si le projet de la duchesse de Berry n’avait pas échoué. Il vécut jusqu’à l’âge de 92 ans. 
   


Comme pour les précédents opus, les premières pages de ce « Луи Уи д'Адинье. Герои Шуанерии: За Бога и Короля. Выпуск 17 » (Louis d’Andigné. Les Héros de la Chouannerie : Pour Dieu et le Roi. Opus 17) sont consultables sur internet.

Les documents intégraux sont tous disponibles sur Amazon au format Kindle : 

– Les Héros de la Vendée (opus 1)
– Henri de La Rochejaquelein (opus 2)
– Jean Nicolas Stofflet (opus 3)
– François-Athase Charette (opus 4)
– Louis-Marie Lescure (opus 5)
– Charles Melchior de Bonchamps (opus 6)
– Gaspard de Bernard de Marigny (opus 7)
– Antoine Philippe prince de Talmont (opus 8)
– Maurice d'Elbée (opus 9)
 Jean Cottereau ou Jean Chouan (opus 10) 
– Georges Cadoudal (opus 11)
– Louis de Frotté (opus 12) 
– Charles Armand Tuffin de La Rouërie (opus 13) 
– Aimé Casimir Picquet du Boisguy (opus 14)
– Le baron de Cormatin (opus 15)
– Jean Louis Treton surnommé Jambe d'argent (opus 16)
Louis d'Andigné (opus 17)