Amoureux de sa Vendée à laquelle il a consacré plusieurs ouvrages, Pierre Thibaudeau sera présent au Refuge du Livre de Grasla. Cet auteur prolifique a récemment publié une savoureuse galerie de portraits des gens de son village de Girouard dans les années 1930-1950, parue au printemps dernier, ainsi que la suite des Écrits de Louis Perrocheau, Mémoires d’un Vendéen rebelle, tout juste sortis des presses cette semaine. 

Pierre Thibaudeau

Issu d’une lignée de fariniers de Girouard, Pierre Thibaudeau a exercé la profession de notaire dans le Maine-et-Loire avant de rentrer dans ses terres pour prendre sa retraite aux Sables-d’Olonne.

Attaché à sa Vendée natale, à son histoire et à ses traditions, il s’est lancé dans l’écriture en 2011 en signant Mon patois vendéen, Dictionnaire savoureux et impertinent, publié aux éditions Pays et Terroirs à Cholet. 

Il a poursuivi son œuvre avec la même verve en racontant ses souvenirs dans deux ouvrages : Mon enfance vendéenne, en révisant mon passé simple (Pays et Terroirs, avril 2016, 232 pages, 20 €), où les scènes de la vie d’antan se dévoilent avec sensibilité et humour sous les yeux du petit Pierrot, écolier et enfant de chœur ; suivi par Les gens du bourg, portraits d’un village vendéen (Pays et Terroirs, avril 2018, 288 pages, 15 €), que l’auteur nous présente comme une grande famille en nous invitant à entrer dans chaque maison du Girouard. 

Plusieurs livres sur le général Joly

Les Guerres de Vendée ne pouvaient bien sûr échapper à l’intérêt de Pierre Thibaudeau, en particulier pour ce qui touche à ce pays de La Mothe-Achard auquel les historiens ont prêté peu d’attention. Après un premier titre dédié au général Joly, paru en 2014, l’écrivain s’est mis l’année suivante dans la peau de « Louis Perrocheau, bordier et estafette de Jean-Baptiste Joly », dont on suit le récit tout au long de l’année 1793, jusqu’au 9 décembre, « jour de colère » où Charette a été préféré à son général (1).

« Nous avions tout à craindre de l’année 1794… » notait l’auteur à la toute fin de son ouvrage, laissant le lecteur dans l’attente d’une suite. C’est chose faite cette semaine avec l’annonce de la parution du tome II des Écrits de Louis Perrocheau, toujours aux éditions Pays et Terrroirs. Voilà encore un titre de Pierre Thibeaudeau à découvrir au Refuge du Livre de Grasla ! 

La 9e édition du Refuge du Livre de Grasla se tiendra les samedi 21 et dimanche 22 juillet 2018 : samedi de 10h30 à 19h30, dimanche de 10h00 à 19h00. 
   


(1) Les écrits de Louis Perrocheau, insurgé vendéen, par Pierre Thibaudeau, Pays et Terroirs, octobre 2015, 350 pages, 20 €. Cet ouvrage a fait l’objet d’une recension de Pierre Gréau dans la Revue du Souvenir Vendéen n°273 (décembre 2015), pp. 61-62.