Pour les Journées du Patrimoine, le parc, les jardins et la chapelle du château de Bourmont, à Freigné, seront ouverts au public. La visite de ces lieux chargés d’histoire sera agrémentée par des spectacles d’escrime en hommage à Marie-Henry de Ghaisne, seigneur de Bourmont au XVIIe siècle et mousquetaire du roi. 

Chateau de Bourmont


Bâti au tout début du XVIIIe siècle à la frontière de l’Anjou et de la Bretagne, le château de Bourmont fut incendié à plusieurs reprises au cours de la Révolution, notamment à cause de son rôle de quartier général des armées de Scépeaux et de l’engagement dans la Chouannerie de son propriétaire d’alors, Louis Auguste Victor de Bourmont (1).

Les mousquetaires du roi au château de Bourmont 

Ce grand combattant de la Contre-révolution eut pour arrière-grand-père Marie-Henry de Ghaisne de Bourmont (1662-1710), qui fut mousquetaire du roi de France au temps de Louis XIV. En son honneur, le château de Bourmont s’animera de démonstrations de duels et de combats en costumes et en musique d’époque pour les prochaines Journées du Patrimoine, grâce à la participation du Conservatoire National d’Escrime Ancienne de Rocheservière (Vendée).

Les propriétaires des lieux, eux-mêmes descendants de cette illustre lignée, proposeront à cette occasion des visites effectuées par leurs soins. Une attention sera portée sur l’accueil des familles et des enfants, afin de leur raconter l’histoire du château au temps où la demeure fut le quartier général du général de Scépeaux et de la Chouannerie. 

Chateau de BourmontLa château de Bourmont
  

Le château de Bourmont se situe sur la commune de Freigné (2), entre Candé et Saint-Mars-la-Jaille. Il sera ouvert à la visite :

  • Le samedi 15 septembre 2018, de 13h00 à 18h00
  • Le dimanche 16 septembre 2018, de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30
  • Visite libre des extérieurs (parc, cours, jardin potager) et de la chapelle.
  • Visites commentées le samedi à 13h30, 15h00, 16h30 et le dimanche à 10h30, 14h00, 15h30, 16h30.
  • Démonstrations d’escrime ancienne artistique et exposés pédagogiques sur l’histoire de l’escrime à destination du jeune public.
  • Jeu-enquête pour les enfants.
  • Tarif : 4 € à partir de 12 ans
  • Crêpes et boissons fraîches en vente sur place

carte FreigneLocalisation de Freigné et du château de Bourmont
   


Notes :

  1. Louis Auguste Victor de Bourmont, comte de Ghaisne, y est né en 1773. Formé à l’école royale militaire de Sorèze, où il fait connaissance avec Henri de La Rochejaquelein, il entre en 1788 dans le régiment des Gardes Françaises. Il le quitte l’année suivante pour regagner son château, avant de prendre le chemin de l’émigration. En 1795, Bourmont s’engage dans la Chouannerie comme agent de liaison. Il y restera jusqu’en 1799. Compromis dans le complot de Cadoudal, il est arrêté en 1801, mais parvient à s’évader. Réfugié au Portugal, il est rattrapé par les troupes napoléoniennes et contraint de rentrer en France. Il doit alors servir dans l’armée impériale, ce qu’il fera sans état d’âme jusqu’aux Cent Jours, pour défendre l’indépendance de son pays et non pour combattre les Bourbons. Cette fidélité à son roi lui fit abandonner son commandement en juin 1815 pour rallier Louis XVIII. Il en sera grandement récompensé sous la Restauration. En 1830, Bourmont reçoit le commandement de l’expédition d’Alger, pour laquelle il recevra le bâton de maréchal. Mais la Révolution de Juillet lui vaudra un nouvel exil à travers l’Europe. Amnistié en 1840, il revint dans son château où il s’éteignit six ans plus tard. Son corps repose toujours dans la chapelle.
  2. Paroisse angevine depuis des siècles, puis commune du Maine-et-Loire depuis 1790, Freigné a été détaché de ce département le 1er janvier 2018 pour être intégré à la commune nouvelle de « Vallons-de-l’Erdre » qui relève de la Loire-Atlantique.