Sorti en 2017, le film Le Martyr de Bouval raconte l’histoire et la fin dramatique de l’abbé François Fillol, martyr de la Révolution dans le Cantal. Réalisé par Marie-Sophie Guéring, une jeune étudiante en communication, ce biopic sera projeté à Angers le 12 octobre 2018. 

 

Sollicitée par le curé de sa paroisse Notre-Dame d’Enchanet-sur-Maronne (diocèse de Saint-Flour), Marie-Sophie Guéring s’est lancée en 2015, à l’âge de seulement 17 ans, dans le projet audacieux de faire renaître un martyr de la Révolution, véritable héros local : l’abbé Filiol.

« Depuis que je me rends à l’église, j’entends très souvent parler de lui. On l’a toujours présenté comme une sorte de saint », témoigna la cinéaste en herbe en mars 2016. 

Le martyr de l'abbé Fillol

Le Martyr de Bouval

Ordonné prêtre en 1789, l’abbé Fillol refusa de prêter le serment constitutionnel. Menacé, il fuit dans un premier temps en Espagne, mais décida en chemin de faire demi-tour et de retrouver sa paroisse quoi qu’il lui en coûtât.

Intriguée par ce vaillant religieux, la jeune fille en mesura toute sa dimension après avoir lu un livre consacré à Catherine Jarrige, une tertiaire dominicaine bien connue dans le Cantal sous le nom de « Catinon Menette » (1754-1836), béatifiée en 1996 par Jean-Paul II. Alors que l’abbé Filiol vivait dans la clandestinité la plus totale, elle vint à son secours, au péril de sa vie. Sur une indication ou un imprudent bavardage, les gendarmes finirent par se saisir du prêtre.

Lors de son arrestation, les paysans tentèrent de le libérer en s’attaquant aux gendarmes. Mais le brave abbé les en empêcha en leur adressant ces paroles : « Dieu est irrité contre notre chère France et il faut du sang de martyr pour apaiser sa juste colère ». Refusant obstinément de prêter serment, François Filiol fut alors guillotiné à Mauriac, il n’avait que 29 ans. 

Catherine Jarrige, qui l’accompagna jusqu’au pied de l’échafaud, fut arrêtée à son tour, mais contre toute attente le tribunal décida de la relâcher. 

Les habitants mobilisés pour le film 

Prêtre et paroissiens de Notre-Dame d’Enchanet-sur-Maronne, jeunes et moins jeunes, tous ont répondu à l’appel de Marie-Sophie Guéring. « Les gens de la région sont très attachés à leur Histoire et particulièrement à cet abbé », a confié la jeune réalisatrice qui a mobilisé autour d’elle une soixantaine de personnes de sa paroisse et au-delà. « Nombreux s’étaient déjà investis pour un premier film sur l’histoire d’un célèbre lieu de pèlerinage de la région éponyme de la paroisse. L’idée d’en faire un autre sur l’abbé Filiol les a tous enthousiasmés. » 

Projection à Angers le 12 octobre 2018

Diffusé principalement dans les salles du Cantal depuis sa sortie, le film sera projeté exceptionnellement à Angers, le vendredi 12 octobre 2018, à 20h00, salle Jean Lemercier, 7 rue de l'Aubrière (prèsde l'église Notre Dame des Victoires et de la place Imbach). L’entrée sera gratuite. À l’issue de la projection, un débat sera proposé avec la réalisatrice, avec la participation de l'historien Philippe Pichot. Le DVD du film sera disponible à la vente. 

Lien vers le site du film : Le Martyr de Bouval
Lien vers la page Facebook du film