Loués ou honnis, tels demeurent dans la mémoire française les chefs de guerre qui, de 1793 à 1796, menèrent les révoltes royalistes de l’Ouest contre les armées républicaines. Historien de la Révolution, Jean-Joël Brégeon leur consacre un nouvel ouvrage à paraître le 10 janvier prochain.

Les Heros de la Vendee

Leur jeunesse et leur audace ont fait leur légende, dorée ou noire. Mais c’est en cela que ces champions de la monarchie sont également des héros modernes. Cathelineau « le Saint de l’Anjou », Lescure « le Saint du Poitou », Bonchamps le magnanime, Talmont le vengeur, d’Elbée le provocateur (je serais curieux de savoir pourquoi l’auteur lui a attribué ce qualificatif), Marigny l’indiscipliné, Stofflet l’infaillible, La Rochejaquelein le cadet et Charette « le roi de la Vendée » : voici l’épopée d’une génération qui, toute à sa fureur de vivre, a choisi pour destin de revivre l’Iliade. C’est avec un souffle homérique que Jean-Joël Brégeon en restitue ici l’histoire.

Historien de la Révolution et du Premier empire, Jean-Joël Brégeon est notamment l’auteur, avec Gérard Guicheteau, d’une Nouvelle histoire des guerres de Vendée, parue en 2017. Il a également présenté avec Reynald Secher le texte de Gracchus Babeuf, La guerre de Vendée et le système de dépopulation, réédité par Le Cerf en 2008. 

Jean-Joël Brégeon, Les Héros de la Vendée, préface de Gérard Guicheteau, Le Cerf, parution le 10 janvier 2019, 288 pages, 20 €