Le chantier de reconstruction de la Croix des Malheurs va prendre de l’ampleur. Après les travaux sur le piédestal en décembre 2018, ce monument des Guerres de Vendée érigé à Vallet, au cœur du Vignoble nantais, attend demain matin la pose de son élément principal. 

Croix des Malheurs 5La nouvelle croix de ciment armé reproduit à ses extrémités les pointes de diamants de l'ancien monument de bois. 
   

Ce chantier mené par S.O.S. Calvaires de Vallet, avec le soutien financier du Souvenir Vendéen, est suivi par Gérard Biteau qui vient d’envoyer les dernières photos prises cette semaine : la grande croix a été coulée en atelier. Elle a en effet été réalisée en ciment armé pour lui assurer une longévité que l’ancien monument de bois, très abîmé au fil des ans, ne pouvait plus garantir. 

La nouvelle croix sera posée demain matin à l’aide d’une grue, ce qui promet d’être impressionnant ! Il restera encore à sceller la plaque de bronze que le Souvenir Vendéen a restaurée (illustration ci-dessous). 

PLAQUE CROIX DES MALHEURSLa plaque du Souvenir Vendéen avant et après restauration
    


Quelques photos de la « coulée » de la nouvelle Croix des Malheurs : 

Croix des Malheurs 2Le coffrage montre bien l'armature de treillis soudé qui permettra au monument de résister aux éléments. 

Croix des Malheurs 1La coulée de la croix

Croix des Malheurs 3De solides fers à béton assureront le lien avec le piédestal.

Croix des Malheurs 4La base de la croix a été élargie pour offrir une meilleure résistance.