On connaît bien Madame de La Rochefoucauld, célèbre amazone de Charette. Ses belles-sœurs, en revanche, sont restées dans l'ombre. Vincent Doré s’est penché sur leur destin tragique pour nous livrer la biographie de celles que l’historiographie républicaine a qualifiées de « furies » lors des massacres de Machecoul. 

Verite pour la Vendee 57

Au sommaire de la Lettre n°57, mai 2019 :

Les pages Actualité :

– Éditorial : « Notre jeunesse est avide de sens, de vérité et de justice », par Guy Francheteau, président de l'association Vérité pour la Vendée
– L’Agenda des associations amies (juin-juillet 2019) 
Vent de Galerne, de Guy Libaudière, l’exaltation de l’âme vendéenne
– La noyade de Pierre-Moine
– Le coin des lecteurs : Le Souterrain au Trésor, un mystère des guerres de Vendée, par Richard Lueil ; La Couronne, par François Dubreuil  

Les pages Histoire : 

– Les sœurs de La Rochefoucauld, la fin tragique des « furies » de Machecoul, par Vincent Doré 
– Les braves Vendéennes de 1793 : Renée Bordereau, « Brave Langevin » 

La Lettre de Vérité pour la Vendée est diffusée auprès des adhérents. Elle a été livrée aujourd'hui au siège de l'association et sera envoyée dans le courant de cette semaine. 
L’adhésion annuelle est de 20 € (par chèque à l’adresse suivante) 
Contact : Vérité pour la Vendée, 112 boulevard de la Reine 78000 Versailles
Courriel : veritevendee@gmail.com