Auteur d'un ouvrage sur les Guerres de Vendée à Châtillon-sur-Sèvre (l'actuel Mauléon dans les Deux-Sèvres) remarquable en tout point, notamment pour son étude sur les acteurs du conflit regroupés en familles, Xavier Maudet annonce aujourd'hui la parution d'un second volume qui promet d'être aussi riche et instructif.

Les Guerres de Vendée à Châtillon-sur-Sèvre

En 1804, le préfet des Deux-Sèvres transmet à l'évêque de Poitiers une liste des Bressuirais les plus aisés, « tous gens probes et catholiques zélés ». Elle est composée de la quasi-totalité des familles qui se sont illustrées une décennie plus tôt dans le rang des républicains locaux : Blactot, Deschamps, Leclerc, Gougeard, Gouraud, etc.

Quelques années plus tôt, les mêmes qualifiaient les brigands vendéens « d'anthropophages » (fils Deschamps), se satisfaisaient des Colonnes infernales (Deschamps père), condamnaient le curé Barbarin à l'exil (Gougeard), envoyaient à la mort des dizaines d'innocents (Gouraud), etc.

Une mémoire parcellaire

Cette liste illustre une situation peu évoquée dans l'historiographie vendéenne : l'oubli. Le temps de l’amnésie sélective et contrainte arrive avec la fin des épisodes les plus macabres des Guerres de Vendée. L'horreur est telle que, comme pour l'Holocauste du XXe siècle, la réalité ne peut être vérité, en particulier pour les témoins « qui n'ont rien vu ». Il s'ensuit donc dans les premiers écrits une description minutieuse et fidèle, mais parcellaire de l'histoire de cette incroyable tragédie. Parcellaire parce que les auteurs ont le plus souvent (autocensure volontaire ou contrainte), masqué tout un pan d'une autre réalité, celle des patriotes, des « démocrates », des républicains de la région. Ils étaient pourtant aux commandes du pouvoir local.

En nous plongeant dans l'histoire de La Révolution française à Châtillon-sur-Sèvre, évoquée dans le premier tome de cette étude, nous avons exhumé des personnages presque totalement ignorés des historiens jusqu'à présent. Ils font l'objet de cette suite. Si Charles Merle parle de Gougeard, accusateur public au tribunal révolutionnaire de Bressuire, nous ne savions rien de plus sur lui. Les Châtillonnais Gouraud et Ferchaud restent aussi dans l'ombre alors qu'ils occupent les postes les plus éminents dans ce même tribunal du district de Châtillon à Bressuire. Or, ce sont eux, entre autres, qui ont envoyé des charretées de Vendéens à la guillotine.

La population de Châtillon-sur-Sèvre reconstituée aux trois-quarts

À travers l'analyse de dizaines de familles de Châtillon, nous avons découvert des situations particulières, interessantes pour aider à comprendre l'histoire. Nous les suivons dans leur travail avant l'embrasement, nous les accompagnons dans leur fuite et les retrouvons après guerre. Il y a aussi des tragédies comme la famille de Gougeard, décimée en l'espace de quelques mois. Ce n'est pas la seule à connaître un sort funeste. 

Au terme d'un travail de collecte et de recoupement, nous avons aussi reconstitué aux trois-quarts la population de Châtillon-sur-Sèvre avant guerre. Le bilan est sans équivoque. Cette ville a elle aussi connu de grands malheurs, mais pas autant de décès que la tradition le perpétue. 

Le bilan de cette guerre civile, est stupéfiant. « Une guerre civile c'est le voisin qui tue son voisin » rappelle l'historienne Anne Rolland-Boulestreau. Tous les éléments sont ici rassemblés pour conforter cette maxime. Les habitants de cette contrée se sont aussi massacrés entre-eux, ils se sont auto-mutilés. Si génocide il y a eu, cet assassinat de masse n'est que la partie émergée d'un terrible et incommensurable fratricide. 
   


Xavier Maudet, Les guerres de Vendée à Châtillon-sur-Sèvre. De Mauléon à Bressuire, la mort d'une communauté, Éditions Claude Le Mastin, à paraître à la fin de l'année 2019, 320 pages, en souscription au prix de 18 €, port compris (22 € après parution) 

Souscription à adresser à Xavier Maudet, 30 route de Bressuire, La Favrière, 79250 Nueil-les-Aubiers (règlement joint par chèque) 
       


Du même auteur :

  • Histoire d'une maison noble. La Favrière en Poitou, Éditions Claude Le Mastin, décembre 2017, 292 pages, 18 € 
  • La Révolution Française à Châtillon-sur-Sèvre. Les secrets d'une ville sacrifiée, Éditions Claude Le Mastin, octobre 2018, 448 pages, 28 € 
Xavier Maudet sera présent au premier Salon du Livre du château de la Durbelière, à Saint-Aubin-de-Baubigné, samedi 21 septembre 2019.