Plusieurs sites liés aux Guerres de Vendée seront ouverts au public pour les Journées du Patrimoine. Mais les Chouans ne seront pas en reste, en Bretagne comme dans le Maine.

Chateau de la RouerieCommençons par le château de la Rouërie, belle demeure du marquis Armand Tuffin de La Rouërie (1751-1793), héros de la guerre d’indépendance américaine et précurseur de la Chouannerie.

Outre la visite de son parc, le site accueillera des spectacles de reconstitutions historiques multi-époques. La troupe des Cœurs de Chouans y fera naturellement bonne figure.

Au programme samedi et dimanche :

  • 10h00 : Ouverture
  • 11h00 : Pièce de théâtre « Le héros des deux nations »
  • 12h00 : Véhicules américains 39-45

  • 12h30 : Visite des bivouacs

  • 13h45 : Bataille entre Américains et Anglais
  • 14h30 : Bataille entre Chouans et républicains, tir aux canons
  • 15h00 : Pièce de théâtre « Le héros des deux nations »

  • 16h00 : Véhicules américains 39-45
  • 17h00 : Bataille entre Chouans et républicains, tir aux canons

  • 18h00 : Pièce de théâtre « Le héros des deux nations »
  • 19h00 : Clôture

Château de la Rouërie, Saint-Ouen-La-Rouërie (Ille-et-Vilaine)
Tarif : 6 € (à partir de 12 ans)
Restauration sur place
Site internet : www.chateaudelarouerie.com
  


La Maison des Chouans au village de Kerdel, à Bignan (Morbihan)

Maison des Chouans   
La Maison des Chouans, ferme natale de Pierre Guillemot, ce fameux « Roi de Bignan » qui fut l’un des chefs les plus populaires de l’insurrection paysanne en Morbihan, sera ouverte en accès libre durant les deux journées.

Ce musée rural héberge cette année une exposition consacrée à André Jouannic, sculpteur et défenseur du patrimoine religieux breton originaire de Kerdel. La grande statue de bronze de Georges Cadoudal, installée dans le jardin derrière la maison, est d’ailleurs une de ses œuvres.

Pour les Journées du Patrimoine 2019, la Maison des Chouans sera ouverte au public samedi et dimanche, de 10h00 à 18h30 sans interruption. Entrée gratuite, visite libre ou accompagnée. Elle se situe au village de Kerdel, commune de Bignan (Morbihan).

Site internet de l'association Pierre Guillemot, Roue Begnen
  


La maison de Jean Chouan, à Saint-Ouën-des-Toits (Mayenne)

Musee Jean Chouan  
Du côté de la Mayenne, le Musée de la Chouannerie et de la Révolution propose également son lot d’animations. Transformée en musée, la Closerie des Poiriers à Saint-Ouën-des-Toits, où vécurent Jean Chouan et sa famille, est ouverte au public depuis 1989.

Cette modeste demeure est aujourd'hui l'un des rares exemples d'habitation paysanne mayennaise à avoir conservé son aspect d'origine. Sa toiture en bardeaux de châtaignier, restituée par Jacques Boufflet, architecte des bâtiments de France, a redonné au bâtiment son cachet typique du XVIIIe siècle. Disposées sous le même toit, la salle commune, la chambre, l'étable, la pièce où mourut René Cottereau, frère de Jean Chouan – dernier survivant de la famille décimée par la Révolution – ont été remeublées selon les coutumes de l’époque et apportent à cette maison une note de vie indispensable.


Dans la loge, transformée en musée, des panneaux retraçant l'histoire locale de cette époque développent de nombreuses explications et anecdotes. Un film retraçant la vie de Jean Cottereau, dit Jean Chouan, sera projeté. Du pain cuit dans le four sera proposé à la vente. Les bénévoles de l'association des Amis du Musée seront à la disposition des visiteurs pour les guider dans leur découverte du lieu.


Le Musée de la Chouannerie et de la Révolution sera ouvert au public samedi et dimanche, de 14h30 à 18h30. Entrée libre.
  


Citons enfin, pour clore le chapitre avec l’histoire du débarquement de Quiberon, l’ouverture à la visite libre samedi, de 10h00 à 12h00, du Fort de Penthièvre, dont les royalistes s’emparèrent en juillet 1795, mais que les troupes de Hoche reprirent ; et le Champ des Martyrs de Brec’h, où des visites commentées par Olivier Cojan, premier adjoint en charge du patrimoine, seront proposées samedi de 15h00 à 18h00.