Les éditions Le Lys et le Lin innovent dans la diffusion des classiques de la littérature vendéenne en lançant une toute nouvelle collection de livres audio. Le premier titre, à paraître le 18 décembre prochain, donnera la parole à Madame de Bonchamps.

CD Madame de Bonchamps   
Comment rendre accessible les textes majeurs des Guerres de Vendée au plus grand nombre, en particulier à un public peu enclin à lire des ouvrages du XIXe siècle, parfois volumineux et austères au premier abord ? Les éditions Le Lys et le Lin ont trouvé la solution en proposant ces classiques sous forme de CD audio.

Le premier titre de cette nouvelle collection intitulée « Si la Vendée n’était contée » livre le texte intégral des Mémoires de Madame de Bonchamps, parus en 1823. L’épouse de celui qui deviendra l’un des plus illustres généraux vendéens menait une vie heureuse à la Baronnière, lorsque l’insurrection embrasa les Mauges au début de 1793. Le 13 mars de cette année, une foule de paysans de La Chapelle-Saint-Florent et des paroisses environnantes envahit la cour du logis pour demander au maître de lieux de prendre la tête du soulèvement. Restée seule avec ses deux enfants, Zoé et Hermenée, après le départ de son époux à la guerre, Madame de Bonchamps vécut dans l’angoisse, avant d’être entraînée à la suite de l’armée vendéenne en déroute, lors de la tragique Virée de Galerne…

Plus de deux heures d'histoire vivante

Le récit de son calvaire en 1793 et 1794 reprend souffle et vie dans ce nouveau livre audio grâce à la voix d’Olivia Loiseau, une comédienne d’origine vendéenne, et d’autres interprètes pour les personnages secondaires qui animent ces Mémoires de Madame de Bonchamps (Jessica Odie pour Zoé de Bonchamps, Armand Bérart pour Charles de Bonchamps, Vianney Soulard pour Hermenée de Bonchamps, Emmanuel Soulard pour le marquis de Lescure, Jordan Gautier pour l’évêque d’Agra, Nicolas Delahaye pour M. de Donnissan et Richard Lueil pour le vicomte de Castelbajac).

Nul doute que ce nouveau support de mémoire, au prix très abordable (10 € pour deux heures d’enregistrement) trouvera son public, tant parmi les amateurs d’histoire qui redécouvriront ce texte d’une manière vraiment originale, qu’auprès des néophytes auxquels ce récit vivant dévoilera une belle page de l’épopée vendéenne.

Mémoires de Madame de Bonchamps, collection « Si la Vendée m’était contée », livre audio, durée 2h08, 10 €, sortie le 18 décembre 2019 aux éditions Le Lys et le Lin
  

Madame de Bonchamps

Pistes du CD :

  1. La vie à la Baronnière - 7’41
  2. Le départ du marquis de Bonchamps - 9’44
  3. Le printemps des victoires - 14’04
  4. Le fer et le feu - 8’58
  5. Les Mayençais en Vendée - 12’08
  6. Grâce aux prisonniers ! - 9’21
  7. La Virée de Galerne - 11’21
  8. Traque à Saint-Herblon / La mort d’Hermenée - 16’27
  9. Arrestation de Marguerite et de Zoé - 12’46
  10. La libération - 8’34
  11. (Annexe 1) Éloge funèbre du marquis de Bonchamps, prononcé sur sa tombe le 18 octobre 1817, jour anniversaire de sa mort, par le vicomte de Castelbajac - 15’58
  12. (Annexe 2) Témoignage d’officiers vendéens sur la grâce de Bonchamps à Saint-Florent-le-Vieil - 0’56