En suivant la route de Clazay à Breuil-Chaussée, deux bourgs du pays de Bressuire, on rencontre à mi-chemin une petite chapelle au charme rustique, près de la ferme du Magny. Il paraît qu’un combattant vendéen tué en 1793 repose en ce lieu…

Chapelle du Magny 1La chapelle du Magny
  

Il n’y a guère que Frédéric Augris qui l’évoque sommairement dans son dictionnaire biographique des Vendéens et des républicains de 1793 à 1796, à la rubrique des tombes de combattants : « Fuzeau. Soldat vendéen mort en 1793. Chapelle du Magny, route de Clazay à Breuil-Chaussée (79). Chapelle classée » (1).

Qui était ce Fuzeau ? Je n’en ai trouvé nulle autre trace. Les demandes de pensions établies sous la Restauration ne sont pas d’un grand secours. Il y a bien quelques homonymes (2), cependant ils ont survécu à la Révolution et aucun n’est lié à Clazay ou à Breuil-Chaussée. Il n’y a pas non plus de veuve d’un Fuzeau qui aurait pu nous renseigner, seulement une orpheline, Marianne-Modeste, fille de René Fuseau, originaire de Saint-Clémentin, au nord du département, « tué en combattant sous les drapeaux pour la légitimité », mais on ignore à quel endroit.

La recherche dans les registres d’état civil de Clazay et de Breuil-Chaussée reste également infructueuse, à la fois dans les décès des années 1790, ou dans les mariages de membres de la famille Fuzeau au début du XIXe siècle ; c’est une source qui permet parfois de trouver un parent « mort pendant la guerre civile ». Toutefois ce Fuzeau pouvait venir de plus loin.

Faute de monographie sur Clazay ou Breuil-Chaussée, il faut se contenter du livre de Maurice Poignat, Le Pays du Bocage (3), qui apporte quelques éléments sur l’histoire de ces deux communes pendant la Révolution, mais rien sur ce soldat Fuzeau, ni même sur la chapelle du Magny. Celle-ci n’apparaît pas non plus sur le cadastre napoléonien de Clazay établi en 1811.

La question reste donc ouverte, dans le cas où un lecteur aurait un indice…
  

Carte chapelle de MagnyLocalisation de la chapelle du Magny
  


Notes :

  1. Frédéric Augris, Vendéens et républicains dans la guerre de Vendée, 1793-1796, Éditions du Choletais, 1993, t. II, p. 237.
  2. Jean Fuzeau, de Cerizay ; Jean-Pierre Fuzeau, de Courlay ; Louis Fuzeau, de Nueil-sous-les-Aubiers ; ou encore Jean-Baptiste Fuseau, de Saint-Aubin-du-Plain.
  3. Maurice Poignat, Le Pays du Bocage, Bressuire, Cerizay, Mauléon, Moncoutant, Éditions du Terroir, 1981. Merci à Nadine !
      

Chapelle du Magny 2Aperçu de l'intérieur de la chapelle du Magny