En 2016, Jacques Chauvet entamait sur les ondes de RCF Vendée une série de chroniques d’antan, tantôt drôles, tantôt mystérieuses, avec ce ton inimitable mâtiné de patois qu’on connaît à cet auteur. L’émission Creux d'histoires prit fin en 2017 après une quarantaine d’épisodes, mais il est désormais possible d’en réveiller le souvenir grâce à un livre qui en rassemble tous les textes.

Le Lys et le Lin
Des chroniques à lire d'une traite ou à grignoter page à page (cliquez sur l'image pour commander le livre sur le site de l'éditeur)
  

Curieusement ce petit ouvrage plein de saveurs de terroir vendéen n’a pas eu l’heur de plaire aux médias locaux qui l'ont injustement ignoré, peut-être plus accoutumés à des productions plus fades et consensuelles. Car ces Creux d’histoires sont un vrai régal pour tous ceux qui apprécient les talents de conteur de Jacques Chauvet, le goût authentique de sa verve patoisante, la légèreté de sa plume, et cette pointe de facétie qui épice chacun de ses récits.

Ses chroniques vendéennes puisent souvent dans la tradition orale, parfois même familiale, comme à l’époque révolue des veillées. Elles peuvent se faire l’écho de légendes anciennes ou relater des histoires bien réelles, des souvenirs de la Grande Guerre de 93, la quête des trésors de Charette, de Stofflet, ou encore celui du Bois des Granges. On se délecte d’anecdotes croustillantes qui agitèrent la Vendée sous la IIIe République, entre Clemenceau le Bleu et Baudry d’Asson le Blanc. On frémit à l’idée de croiser cette galipote, ce moine auto-stoppeur ou cette Dame blanche qui erraient encore la nuit au siècle dernier. On se réjouit enfin de traditions bien vivantes, comme la cave vendéenne, où l’auteur dut glaner quelques-uns de ces réjouissants souvenirs d’un autre temps.
    


Jacques Chauvet, Creux d’histoires. Brèves chroniques vendéennes, Éditions Le Lys et le Lin, en partenariat avec RCF Vendée, ouvrage paru le 25 mai 2020, 118 pages, 12 €. En vente en librairie et sur le site de l'éditeur.