Parmi les dessins réalisés par Julien Le Blant (1851-1936) pour illustrer le roman de Balzac, Les Chouans, figurait un portrait de Chouan assis, tenant son chapelet dans ses mains, son fusil posé sur ses cuisses. On en découvre aujourd’hui le tableau à l’occasion d’une prochaine vente à Nantes. 

Chouan assis tenant son chapeletChouan assis tenant son chapelet, par Julien Le Blant (1893),
en vente à Nantes le 27 septembre 2022
      

La Chouannerie, plus encore que les Guerres de Vendée, a inspiré nombre de tableaux et dessins de Julien Le Blant. Ce peintre fut d’ailleurs l’un de ceux qui ont le plus produit d’œuvres sur ce thème. Leur inventaire semble pourtant constamment inachevé, puisqu’il en surgit toujours de nouvelles lors de ventes aux enchères, comme Les guerriers chouans en 2016 ou Les chouans en bivouac l’année suivante. 

C’est aujourd’hui le tour d’un Chouan assis tenant son chapelet de réapparaître dans le catalogue d’une vente de tableaux anciens, modernes et contemporains, à l’Hôtel des ventes de Nantes Couton Veyrac Jamault (8-10 rue Miséricorde), le mardi 27 septembre 2022 à partir de 14h00. Cette huile sur toile peinte en 1893, signée J. Le Blant et d’un format de 60 x 74 cm, porte le numéro de lot 44. Elle est estimée de 2.000 à 3.000 €, l’une des cotes les plus élevées de ce catalogue. Il ne serait pas surprenant qu’elle la dépasse compte tenu de la notoriété de l’artiste, mais aussi de son sujet.
   

Chouan Le Blant BalzacLe même portrait dessiné par Julien Le Blant pour illustrer le roman de Balzac, Les Chouans, avec une veste en peau de bique que l'imagerie du XIXe siècle a fixé avec force dans l'imaginaire de la Chouannerie. À ce titre, la représentation du tableau est sûrement plus proche de la réalité.