À La Chapelle-Saint-Florent, le château de la Baronnière ouvrira ses portes cette année encore pour les Journées européennes du Patrimoine. Parmi les animations annoncées sur ce domaine attaché à la mémoire du général Bonchamps, plusieurs ont pour thème les Guerres de Vendée.

La BaronniereUn groupe de visiteurs sous la conduite d'Olivier du Boucheron dans la cour carrée de la Baronnière, d'où Bonchamps partit en guerre le 13 mars 1793
   

Les visites proposées concernent : la cour carrée et ses dépendances, vestiges de l’ancienne Baronnière contemporains de la Révolution, présentés par Olivier du Boucheron, président du Souvenir Vendéen ; la chapelle rebâtie au XIXe siècle sur les ruines de l’ancien manoir de Bonchamps ; le château néogothique construit par l’architecte René Hodé et achevé en 1852 (visite guidée du rez-de-chaussée) ; le jardin potager biodynamique en amphithéâtre, présenté par Anne du Boucheron.

Une collection d’objets relatifs aux Guerres de Vendée, issus du fonds privé de Jo Courtais, historien amateur de La Chapelle-Saint-Florent, sera exposée dans la boulangerie de la cour carrée.

Toujours sur ce même thème, un bivouac de combattants vendéens, membres de la Troupe des Cœurs de Chouans, s’installera à quelques pas du château. L’association spécialisée dans la reconstitution historique y fera des démonstrations de toutes ses activités.

Un petit salon littéraire réunira plusieurs auteurs d’ouvrages consacrés aux Guerres de Vendée. On y trouvera, le samedi : Tanneguy Lehideux (Scépeaux, le général chouan oublié Vendée, Quatrevingt-treize, Brutus, Sophie et Victor ou la légende de Victor Hugo Le procès Turreau), Yannick Guillou (Le brave et vertueux général Travot), Sabrina Kiefner (Céleste, le manuscrit de l’amazone), Pascal Caillaud (Et la Vendée se leva…) et Arnaud Scuiller (Le Roman de la Durbelière Auguste le Balafré) ; le dimanche, Tanneguy Lehideux, Yannick Guillou, Arnaud Brochard, Richard Lueil (Moi, Grignon ! Général de Colonne infernale), Jean-Claude Guignard (Marie-Jeanne la Vendéenne), Pascal Caillaud et Arnaud Scuiller. 

Bien d’autres animations seront proposées aux visiteurs : vente de produits bio et locaux, expositions de photos, de motos d’avant-guerre, etc. Le programme complet est en ligne sur le site internet du château de la Baronnière.

Le site sera ouvert au public le samedi 17 septembre, de 14h00 à 18h00 ; et le dimanche 18 septembre, de 10h00 à 18h00. Entrée 5 €, gratuit pour les moins de 12 ans et les personnes en situation de handicap.

Affiche-JEP-2022-copie-1-725x1024

Flyer-JEP-2022-VERSO-copie-730x1024
(cliquez sur le programme pour agrandir l'image)