04 septembre 2010

2-6 septembre 1792 : les Massacres de Septembre

Les Massacres de Septembre constituent un des événements les plus sanglants de la Révolution française. Levons le voile de l'oubli dont l'historiographie officielle a longtemps couvert cette tragédie qui entacha à jamais les premiers jours de la République.Les événements d'août 1792 ont précipité le cours de la Révolution en jetant à bas les derniers pans de la monarchie. Une foule en armes a envahi les Tuileries, siège du pouvoir exécutif, pour abattre le roi. Au même moment s'installe la Commune insurrectionnelle de Paris, véritable... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 août 2010

Vendée ou Vendée Militaire ?

La confusion règne souvent lorsqu'il s'agit de définir les contours de la Vendée. Voici quelques petites précisions utiles pour mieux les cerner…La Vendée Militaire est le nom attribué à la Vendée insurgée en 1793, « la Vendée des Guerres de Vendée » en somme (d'où son nom de Militaire). Ce vaste territoire (en jaune sur la carte ci-contre) se trouve à cheval sur quatre départements : le sud-ouest du Maine-et-Loire et le sud de la Loire-Atlantique (délimités par la Loire), le nord-ouest des Deux-Sèvres autour de Bressuire et Mauléon,... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 09:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
24 août 2010

Repères historiques pour comprendre la Guerre de Vendée

1789 – Dans l’Ouest de la France, comme dans l’ensemble du pays, la Révolution est accueillie avec enthousiasme. Chacun place beaucoup d’espoirs dans les réformes annoncées. 1790-1791 – Les révolutionnaires font table rase du passé. Tout ce qui évoque l’Ancien régime est aboli. Pour assainir les finances du royaume, ils nationalisent les biens du clergé et entendent par conséquent réorganiser l’Église de France. Ce faisant, ils brisent la relative unanimité de la population, sans pour autant enrayer la crise économique dans laquelle... [Lire la suite]
23 août 2010

Août 1793 – Les Vendéens se divisent

Les mémoires attribués à Henri Forestier, jeune officier vendéen, dépeignent les manœuvres et les querelles qui, à l'été 1793, aggravèrent les dissensions au sein de l'état-major vendéen.La prise de Châtillon (1) ramena au château de la Boulaie quelques femmes intrigantes et quelques oisifs. Les officiers du Poitou (2) fréquentèrent ce château, où la société et la soi-disant bonne compagnie s'assemblaient. On s'aperçut en peu de temps d'une très grande froideur de la part de ces officiers envers les officiers d'Anjou. Les grands airs... [Lire la suite]