23 août 2014

Brigand, vous avez dit brigand ?

Le terme « brigand » apparaît dans le langage républicain dès les premiers jours du soulèvement de mars 1793. Il peuplera la correspondance des militaires et des autorités constituées tout au long de la guerre, dans le but de discréditer leurs adversaires devenus les « brigands de la Vendée ». C’est un usage courant chez les tous les révolutionnaires. On le retrouve par exemple dans le vocabulaire bolchévique à l’encontre des paysans de la région de Tambov en révolte contre le pouvoir central. Dans ce cas, le... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 16:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 août 2014

Août 1794, la Vendée rebelle est cernée de camps retranchés

Le 17 août 1794, le commandement en chef de l'Armée de l'Ouest a changé de tête. Le général Vimeux, intérimaire à cette fonction depuis la destitution de Turreau le 13 mai précédent, cède la place à Thomas Alexandre Dumas, père et grand-père des fameux écrivains. La stratégie des colonnes mobiles a échoué à éradiquer la menace vendéenne. Elle l'a au contraire réveillée. Les troupes républicaines se sont par conséquent repliées en périphérie du territoire insurgé, dans des camps fortifiés dont Vimeux dit s'être occupé « sans relâche... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 05:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 août 2014

3 août 1794, dernières fusillades à Noirmoutier

La reprise de Noirmoutier par les républicains, aux premiers jours de l’année 1794, a ensanglanté l’île jusqu’au cœur de l’été. Le dernier massacre eut lieu le dimanche 3 août, dans les dunes de la Clère. La Croix du Magnificat et la plaque commémorative Entassés dans l’église Saint-Philbert, les prisonniers vendéens furent d’abord conduits sur la grève, au lieu-dit la Vache, pour y être exécutés par centaines*. L’amoncellement des corps, inhumés sommairement et découverts par les marées, infecta Noirmoutier au risque de provoquer... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 21:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 juillet 2014

Il y a 220 ans, la France libérée de Robespierre…

Lorsque paraît en 2003 Robespierre, de Jean Artarit, médecin-chef de secteur hospitalier à Paris abordant la dimension pathologique de ce personnage-clé de la Révolution française, une polémique s’ensuit. Pourtant, en 1912 déjà, et au gré de travaux entrepris par d’émérites historiens le qualifiant d’ambitieux hypocrite et perfide, d’intrigant affolé de pouvoir, d’âme vaine et vide, de grand inquisiteur d’un gouvernement de la peur par la peur, le publiciste Gustave Gautherot, s’attaquait à « l’immense popularité de... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 20:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juillet 2014

Comment s’appelait votre ville pendant la Révolution ?

Il y a 200 ans, le 8 juillet 1814, Louis XVIII annulait les changements de noms imposés pendant la Révolution par les sans-culottes, déterminés à gommer les signes rappelant la religion ou la monarchie. Plus de 3.000 communes avaient été ainsi rebaptisées, parfois de manière folklorique.  Cliquez sur l'image ci-dessus pour accéder à la carte interactive  Saviez-vous que Grenoble (Isère) s’est un temps appelée Grelibre, que Saint-Etienne (Loire) a été rebaptisée en Ville-d’Armes ou que Versailles (Yvelines) a été nommée...... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 05:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
04 juillet 2014

Une « Vendée » brésilienne, la guerre de Canudos (1893-1897)

Coupe du Monde oblige, le site des Archives de la Vendée a mis en ligne un intéressant article au goût du jour, sur les relations de la Vendée et du Brésil. Voilà l'occasion d'évoquer une Vendée oubliée, la guerre de Canudos. Au cours du XIXe siècle, de par le monde, des révoltes paysannes ont répété le modèle du soulèvement vendéen. Elles se dressaient contre des forces révolutionnaires citadines qui prétendaient confisquer les patrimoines de leurs paroisses, abolir leurs droits coutumiers, interdire leurs pratiques religieuses et... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 05:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 juillet 2014

1er juillet 1828, la duchesse de Berry en Vendée

La duchesse de Berry, la bru de Charles X, entreprit à l’été 1828 un voyage triomphal à travers les provinces. Son passage en Vendée souleva une vive émotion parmi les anciens combattants de 1793 et 1815. Les étapes vendéennes du voyage de la duchesse de Berry (juin-juillet 1828)  Venant de Tours, la duchesse de Berry arriva à Saumur le 20 juin 1828. Après Angers le 21, elle rendit visite aux Walsh de Serrant, à Saint-Georges-sur-Loire le 22. Elle passa par Champtocé-sur-Loire et Varades pour aller à Saint-Florent-le-Vieil.... [Lire la suite]
19 juin 2014

6 juin 1832, le combat du Chêne (vidéo)

Lors de la Journée de Printemps du Souvenir Vendéen, Pierre Gréau a donné un exposé détaillé sur le combat du Chêne qui opposa, pendant la dernière Guerre de Vendée, les légitimistes aux philippistes, à mi-chemin entre Saint-Philbert-de-Bouaine et Vieillevigne. La carte ci-dessous permet de suivre les indications de Pierre Gréau :
24 mai 2014

24 mai 1794, les révolutionnaires ordonnent la déportation des Basques

Le 22 février 1794, un arrêté des représentants du peuple Pinet et Cavaignac décrétait « infâmes » les communes basques de Sare, Itxassou et Ascain, et ordonnait l'éloignement de tous leurs habitants à plus de vingt lieues. Bientôt étendue à toute la frontière labourdine, cette condamnation fut suivie trois mois après par la déportation générale de la population. La place et l'église de Sare   La mesure du 22 février fut aussitôt exécutée. Après avoir été entassés dans leur église, 2.400 habitants de Sare... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 mai 2014

21 mai 1794, mort de J. Mopinot sur les Pontons de Rochefort

Il y a 220 ans périssait de mauvais traitements Jean Mopinot, aussi connu sous le nom de Frère Léon. Ce religieux des Écoles chrétiennes de Moulins fut béatifié par Jean-Paul II, le 1er octobre 1995. Jean Mopinot est né à Reims le 12 septembre 1724. Il entra chez les Frères des Ecoles Chrétiennes à Moulins en 1744, et prit le nom de Léon. Arrêté dans la rafle des religieux et des prêtres sous la Terreur, il fut jeté dans les cales d’un bateau négrier, les Deux Associés, qui devait partir pour la Guyane, mais le bateau resta à... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 06:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :