18 novembre 2018

Le trésor du baron Foullon a-t-il été enterré près d’Angers ?

Une mystérieuse lettre mise en ligne par les Archives de la Vendée nous révèle l’existence d’un trésor remis par le baron Foullon de Doué, l’une des premières victimes de la furie révolutionnaire en juillet 1789, à une personne de confiance qui l’aurait enterré près d’Angers.  Supplice de Foullon de Doué sur la place de Grève, dessin de Prieur, gravure de Berthault (1802)    Cette lettre conservée aux Archives nationales est classée dans la sous-série F7 qui regroupe divers documents de police générale... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 octobre 2018

« O Sacro-Sanctam guillotinam, que de services tu nous rendras ! »

Dans une lettre en date du 6 brumaire an II (27 octobre 1793), le citoyen Maussion rend compte au représentant Pérard de la déroute des troupes républicaines au sud de Laval. Il se console cependant, à la fin de son courrier, du grand nombre de prisonniers  dont « beaucoup passeront à la lunette (de la guillotine) ».  Extrait de la lettre de Maussion à Pérard (A.D. 85, SHD B 5/7-27)    Les Vendéens qu’on pensait vaincus après leur défaite à Cholet le 17 octobre 1793 et leur exode au-delà de la... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 20:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
10 juin 2018

10 juin 1794, le curé de Saint-Macaire condamné à mort

Après mille périls endurés pour avoir refusé le serment constitutionnel, Louis-Jacques Delacroix, curé de Saint-Macaire-en-Mauges, est arrêté dans sa paroisse natale, Champtocé-sur-Loire. Interrogé à Ingrandes, il est ensuite conduit devant le tribunal révolutionnaire à Angers qui le condamne à mort le mardi 10 juin 1794. Affiche du jugement du tribunal révolutionnaire d'Angers condamnant à mort le curé de Saint-Macaire-en-Mauges (A.D. 85, A.N. BBB3/11-2)    Louis-Jacques Delacroix (« de la Croix » sur... [Lire la suite]
18 mai 2018

A la une de RetroNews : le siège d’Angers en décembre 1793

Le site RetroNews invite à la découverte d’événements historiques vus à travers la presse de l’époque. Aujourd’hui, les journaux s’ouvrent en décembre 1793 sur le siège d’Angers par l’armée vendéenne. Vue d'Angers en 1794, extraite de Voyage dans les départements de la France     RetroNews, le site de presse de la Bibliothèque nationale de France, donne accès librement à plus de 300 titres de presse publiés entre 1631 et 1945. À la fois espace digital de consultation d’archives et outil de... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 09:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 février 2018

1er février 1794 : les trois sœurs Androuin sont fusillées

Parmi les innombrables victimes des fusillades d’Avrillé, au nord d’Angers, on trouve à la date du 1er février 1794 les noms de trois sœurs originaires de Saint-Lambert-du-Lattay : Gabrielle, Suzanne et Perrine Androuin.  Les noms des sœurs Androuin dans la chapelle du Champ des Martyrs d'Avrillé    Elles furent arrêtées le 25 janvier 1794, à une époque où les autorités républicaines avaient repris possession du pays insurgé. Le même jour, la garde nationale mit la main sur six anciens membres du comité... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 17:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 janvier 2018

Heurs et malheurs de la famille Rochard, de Chemillé

Le Courrier de l’Ouest a publié dimanche dernier, dans son édition de Cholet, un article en deux parties sur la famille Rochard, de Chemillé. Le premier sur ses cinq enfants qui se sont mariés un même jour de 1787 ; le second sur les malheurs qu’elle a endurés lors du passage des Colonnes infernales et dans les prisons d’Angers.  La fratrie s'est mariée le même jour Un événement assez rare s'est déroulé à Chemillé le 19 juin 1787. Cinq frères et sœurs de la famille Rochard, fermiers au château de la Sorinière, se sont... [Lire la suite]

18 juillet 2017

Souvenirs de la Révolution à Saint-Laud d’Angers

Les bombardements de 1944 n’ont pas épargné l’église Saint-Laud d’Angers. Ses vitraux en ont terriblement souffert, comme celui de Foulques V, brisé en cinq mille morceaux, patiemment restauré et replacé en 2008. Heureusement pour nous, deux scènes illustrant des épisodes de la Révolution à Angers ont échappé aux destructions.  Illustr. 1 : Les paroissiens de Saint-Laud sauvent la statue de Notre-Dame du Salve     L’église Saint-Laud d’Angers témoigne d’une longue histoire tourmentée, depuis les invasions... [Lire la suite]
25 juin 2017

Deux Champs des Martyrs aux portes d’Angers

Les Amis du Pont-Paillat ont mené hier une excursion sur les bords de Loire sur des lieux d’exécutions massives de prisonniers vendéens pendant la Terreur, à Avrillé et aux Ponts-de-Cé. Ils ont également fait étape à la Roche de Mûrs, théâtre d’une cuisante déroute républicaine.  En allant au supplice, Mlle de La Sorinière donne sa pelisse à une pauvre femme (vitrail de la chapelle du Champ des Martyrs d'Avrillé)     Organisée de longue date par Antoine et Pierre, deux Amis du Pont-Paillat résidant sur... [Lire la suite]
04 mars 2017

Quand l’arbre de la liberté brûlait à Cholet…

Touché (aux zygomatiques) par l’infortune de l’arbre de la laïcité d’Angers, Xavier Paquereau s’est penché sur la longue histoire de ce symbole républicain qui peine à s’enraciner sous nos latitudes. Il en a retrouvé une trace dans les Affiches d’Angers : au début de l’année 1794, on célébrait la plantation d’un nouvel arbre de la liberté dans la cité angevine, tandis qu’on condamnait à mort le « brigand » qui avait brûlé celui de Cholet. Les « brigands » s'apprêtant à abattre un arbre de la liberté en Vendée (dessin... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 18:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 février 2017

La terre angevine ne profite guère aux arbres de la république

Planté en 2012 sur la place de Lorraine, dans le centre d’Angers, l’arbre de la laïcité vient de subir une nouvelle attaque, peut-être la dernière.  Le feu a noirci le tronc de l'arbre de la laïcité et brûlé ses cordes    Inauguré sur la place de Lorraine le dimanche 9 décembre 2012, en célébration de la loi de séparation de l’Église et de l’État votée 107 ans auparavant, le chêne sacré de la république a été abattu une première fois dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 novembre 2013. La riposte n’a pas... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 12:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,