02 février 2019

3 février 2019 : Messe en mémoire des Martyrs d’Avrillé

Comme chaque année, le premier dimanche de février, une messe sera célébrée demain en la chapelle Saint-Louis des Martyrs d’Avrillé, près d’Angers, à la mémoire des milliers de victimes exécutées en ces lieux sous la Terreur.  Scène des fusillades d’Avrillé au début de l’année 1794 (vitrail de la chapelle du Champ des Martyrs d’Avrillé)    Du 12 janvier au 16 avril 1794, entre deux et trois mille personnes, dont un grand nombre de femmes, la plupart originaires des Mauges, ont été fusillées à Avrillé, aux... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 février 2019

Quand le théâtre d’Angers dénonçait les fusillades de 1794

Le samedi 1er février 1794 eut lieu à Avrillé, à l’écart d’Angers, une fusillade de plusieurs centaines d'hommes et de femmes extraits de la prison nationale, de celles du Bon-Pasteur, du Calvaire et du Château. Trois ans plus tard, le mardi 31 janvier 1797, une pièce de théâtre racontant cet épisode de la Terreur, sur un ton radicalement anti-jacobin, fut jouée avec succès au théâtre de la place du Ralliement.  Extrait des Affiches d'Angers du 15 pluviôse an V (3 février 1797) qui encense la pièce de Louis Papin (A.D.... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 janvier 2019

Quand l’alcool alimentait la Terreur à Angers

Lorsque le représentant du peuple Francastel arriva à Angers, en octobre 1793, il s’installa à l’hôtel de Maquillé, dans la rue du Cornet. L’endroit devint dès lors pour cette ville « le foyer du terrorisme » d’où partaient les ordres pour des exécutions et des massacres de grande ampleur. Il fut aussi – la chose est sûrement liée – le lieu d’une consommation effrénée de vin.  L'hôtel de Maquillé, rue du Cornet à Angers (photos Wikipédia)    C’est ce qu’on apprend dans un article du chanoine Rondeau sur... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 décembre 2018

Marie Ripeau, une Fontenaisienne aux Pénitentes d’Angers

Après la prison nationale, voici un autre lieu d’incarcération des prisonniers vendéens à Angers sous la Révolution : l’hôtel des Pénitentes. Situé dans la Doutre, cet ancien couvent n’accueillait que des femmes dont une seule, Marie Ripeau, originaire de Fontenay-le-Comte, fut fusillée au Champ-des-Martyrs d’Avrillé.  L'hôtel de Pénitentes (A.M. d'Angers, Fi 1559) existe toujours au n°23 boulevard Descazeaux à Angers.     Bâti au XVe siècle, l’hôtel des Pénitentes, qu’on appelait alors la maison de la... [Lire la suite]
18 mai 2018

A la une de RetroNews : le siège d’Angers en décembre 1793

Le site RetroNews invite à la découverte d’événements historiques vus à travers la presse de l’époque. Aujourd’hui, les journaux s’ouvrent en décembre 1793 sur le siège d’Angers par l’armée vendéenne. Vue d'Angers en 1794, extraite de Voyage dans les départements de la France     RetroNews, le site de presse de la Bibliothèque nationale de France, donne accès librement à plus de 300 titres de presse publiés entre 1631 et 1945. À la fois espace digital de consultation d’archives et outil de... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 09:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 février 2018

1er février 1794 : les trois sœurs Androuin sont fusillées

Parmi les innombrables victimes des fusillades d’Avrillé, au nord d’Angers, on trouve à la date du 1er février 1794 les noms de trois sœurs originaires de Saint-Lambert-du-Lattay : Gabrielle, Suzanne et Perrine Androuin.  Les noms des sœurs Androuin dans la chapelle du Champ des Martyrs d'Avrillé    Elles furent arrêtées le 25 janvier 1794, à une époque où les autorités républicaines avaient repris possession du pays insurgé. Le même jour, la garde nationale mit la main sur six anciens membres du comité... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 17:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 novembre 2017

« Vérité pour la Vendée » publie sa dernière Lettre de 2017

L'association Vérité pour la Vendée vient d'envoyer à ses adhérents sa quatrième Lettre de l'année. Elle leur fera découvrir plusieurs martyrs d'Avrillé dans la généalogie de la famille Rousselot et les entraînera, aux côtés de Charles Bousseau, dans le soulèvement de mars 1793 à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, dans le piège de Bouin, tout au long de la vie aventureuse de cet officier de Charette.  Au sommaire de la Lettre n°52, décembre 2017 : Les pages Actualité :
– Éditorial : « Promouvoir la mémoire et... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 16:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 juin 2017

Deux Champs des Martyrs aux portes d’Angers

Les Amis du Pont-Paillat ont mené hier une excursion sur les bords de Loire sur des lieux d’exécutions massives de prisonniers vendéens pendant la Terreur, à Avrillé et aux Ponts-de-Cé. Ils ont également fait étape à la Roche de Mûrs, théâtre d’une cuisante déroute républicaine.  En allant au supplice, Mlle de La Sorinière donne sa pelisse à une pauvre femme (vitrail de la chapelle du Champ des Martyrs d'Avrillé)     Organisée de longue date par Antoine et Pierre, deux Amis du Pont-Paillat résidant sur... [Lire la suite]
14 octobre 2014

Vérité pour la Vendée publie sa Lettre d'octobre

Cet automne, l'association Vérité pour la Vendée a entièrement renouvelé la formule de sa Lettre. Après le n°38 de septembre 2014, dans lequel fut remarqué l'article de Vincent Doré sur Madame Gouin du Fief, amazone et héroïne vendéenne, voici que le n°39 d'octobre paraît dans la foulée. La Lettre de Vérité pour la Vendée n°39, octobre 2014    Après les Pages Actualité, dans lesquelles on relèvera le billet d'humeur sur « l'éloge du devoir de mémoire » et le retour de la rubrique À nos chers disparus, la Lettre n°39... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 19:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 mai 2014

Le n°266 de la Revue du Souvenir Vendéen vient de paraître

On a retrouvé Pfeiffer, l’un des derniers fidèles de Charette qui se fit tuer à la place de son chef en s’emparant de son chapeau au panache blanc. Les historiens n’en savaient guère plus à son sujet. La Revue du Souvenir Vendéen vient enfin de combler cette lacune… et bien d’autres encore ! L’amateur d’histoire en apprend pratiquement à chaque page, sur le général Joly, qui eut bien plus d’enfants qu’on ne pensait ; sur le fameux chirurgien Pequel, qui avait écorché une trentaine de Vendéens pour faire tanner leurs... [Lire la suite]