10 octobre 2016

Balade vendéenne de Chanzeaux au Pont-Barré

Les Amis du Pont-Paillat recevaient hier la Troupe des Cœurs de Chouans pour une visite commentée de plusieurs hauts lieux des Guerres de Vendée, de Chanzeaux au Pont-Barré, en passant par le Coteau des Martyrs. Cette rencontre chaleureuse s’est poursuivie jusque tard le soir, à la bien nommée « Auberge des Brigands ».  Photo souvenir à l'auberge de la Croix-Blancheoù Charette fit étape le 25 mars 1796   Les dernières sorties des Amis du Pont-Paillat ont mis les Mauges à l’honneur : on les a vus au mois... [Lire la suite]

01 octobre 2015

Quand Charette fit halte à Saint-Lambert-du-Lattay…

Véritable ligne de front entre Blancs et Bleus, la vallée du Layon recèle d’intéressants souvenirs des Guerres de Vendée. Outre le Pont-Barré et le coteau des Martyrs, Saint-Lambert-du-Lattay a conservé son auberge de la Croix-Blanche, où Charette prit l’un de ses derniers repas.  La plaque du Souvenir Vendéen sur la façade de l'auberge de la Croix-Blanche   Première commune située après le Pont-Barré, qui symbolisait la frontière du pays insurgé sur la grand’route d’Angers à Cholet, Saint-Lambert-du-Lattay a... [Lire la suite]
21 août 2014

Août 1794, la Vendée rebelle est cernée de camps retranchés

Le 17 août 1794, le commandement en chef de l'Armée de l'Ouest a changé de tête. Le général Vimeux, intérimaire à cette fonction depuis la destitution de Turreau le 13 mai précédent, cède la place à Thomas Alexandre Dumas, père et grand-père des fameux écrivains.    La stratégie des colonnes mobiles a échoué à éradiquer la menace vendéenne. Elle l'a au contraire réveillée. Les troupes républicaines se sont par conséquent repliées en périphérie du territoire insurgé, dans des camps fortifiés dont Vimeux dit s'être... [Lire la suite]