03 avril 2018

En 1798, le curé du Poiré-sur-Vie se soumet à la République

Une lettre échangée entre deux prêtres vendéens en 1798 apporte un éclairage nuancé sur l’attitude du clergé réfractaire après la guerre et la soumission de certains ecclésiastiques aux lois de la République. Ce revirement remonte cependant au synode du Poiré-sur-Vie, en août 1795.  Article de Ouest-France, édition des Sables-d'Olonne, 1er avril 2018    « La lettre est peu connue, personne n'en parlait, et beaucoup d'historiens s'en sont désintéressés », constate Joël Rouillé, qui voit dans cette mise à... [Lire la suite]