26 avril 2020

Questions autour du « choc de Chaudron » (24 avril 1794)

Il règne une certaine confusion chez les historiens à propos du « choc de Chaudron », cette bataille qui mit à l’épreuve le serment d’unité des quatre chefs vendéens, Stofflet, Charette, Sapinaud et Marigny. Son déroulement soulève plusieurs questions. Carte des principaux lieux cités   Que s’est-il passé les jours précédents ? Le mardi 22 avril 1794, les chefs des armées vendéennes se réunirent au château de la Boulaye, à Treize-Vents, afin de se concerter sur leurs futures actions. Charette réclama... [Lire la suite]

11 avril 2020

La première insurrection vendéenne de 1793

Le grand soulèvement de 1793 déclenché par la levée des 300.000 hommes embrasa le Bocage vendéen – mais aussi bien d’autres régions – du dimanche 10 au mercredi 13 mars de cette année. Si l’on considère que l’insurrection du Bressuirais l’avait annoncé en août 1792, on oublie souvent qu’une autre révolte de plusieurs milliers de paysans agita le pays de Saint-Sulpice-le-Verdon dès janvier 1793. Carte de la riposte nantaise après l'insurrection du 6 janvier 1793 à Saint-Sulpice-le-Verdon   ... [Lire la suite]
04 avril 2020

« Incendie d’une chapelle en Vendée » par Félix Parmentier

Le Musée d’Art et d’Histoire de Cholet expose dans sa galerie dédiée aux Guerres de Vendée un tableau de Félix Parmentier, Incendie d’une chapelle en Vendée, qui évoque, d’après le cartel, un épisode semblable situé à Saint-Sulpice-le-Verdon en 1794. Détail du tableau de Félix Parmentier, Incendie d'une chapelle en Vendée (Salon de 1864)   Cette huile sur toile passa inaperçue au Salon de 1864. Les critiques de cet événement artistique annuel l’ignorent complètement. Il est vrai que ses qualités picturales... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 avril 2020

« Charette », un surnom très prisé

On connaît le goût prononcé et l'imagination fertile des Chouans en matière de surnoms : Brise-Bleu, Dur-au-Feu, Goule-de-Mouette, Mont-à-l’Assaut, Brin-d’Amour, Galope-la-Frime, Chasse-Bleu, Signe-de-Croix, Pourleroy… la liste est très longue. Quelques chefs vendéens les ont inspirés, mais curieusement c’est Charette qui avait leur faveur. (A.D. 85, SHD XU 36-1)   Il ne devait pas être simple de s’y retrouver parmi tous les combattants dits « Charette » au sein de l’armée de Haute-Bretagne et... [Lire la suite]
01 avril 2020

Les malheurs de la famille Joly en 1794

La famille Joly fut littéralement décimée en 1794. Le père, l’un des principaux chefs insurgés de la Basse-Vendée, fut exécuté par son propre camp ; sa femme, torturée à mort par un officier de Charette ; deux de ses fils, l’un Blanc, l’autre Bleu, tués dans le même combat, et un troisième massacré. Le général Joly aux Quatre-Chemins-de-L'Oie, lithographie de T. Drake extraite de l'Album vendéen d'A. Lemarchand, 1856-1860 (rééd. Pays et Terroirs, 1999)   Qui était le général Joly ? Né à Cateau-Cambrésis... [Lire la suite]
29 mars 2020

La dernière marche de Charette

Dans l’après-midi du 29 mars 1796, le général Charette, dernier chef de la Vendée, tombait sous les balles du peloton d’exécution. Quel fut l’itinéraire de sa dernière marche à travers les rues de Nantes, du Bouffay jusqu’à la place Viarme ? Charette refuse qu'on lui mette un bandeau sur les yeux…   Capturé dans le bois de la Chabotterie le 23 mars 1796, Charette fut d'abord emmené au château de Pont-de-Vie, au Poiré-sur-Vie, où il passa sa première nuit de captivité. On le conduisit le lendemain à Cholet, via... [Lire la suite]

25 mars 2020

L’un des derniers soldats de Charette venait du Lot

Deux jours après la capture de Charette dans le bois de la Chabotterie (23 mars 1796) comparut à Commequiers l’un de ses derniers combattants, un jeune homme originaire de Cornac, dans le Lot. Son interrogatoire fournit aux républicains un état de l’armée rebelles dans cette partie de la Vendée. Extrait de l'interrogatoire de Pierre Taule (A.D. 85, SHD B 5/36-84)   Le 5 germinal an IV (25 mars 1796) comparut devant l’adjudant général Genet, commandant de l’arrondissement de... [Lire la suite]
21 mars 2020

8 mai – 8 septembre 1794, histoire du camp de la Roullière

L’échec du plan du général Turreau, dont les colonnes mobiles ont réveillé une nouvelle guerre au début de 1794, a contraint les forces républicaines à se replier dans des camps installés tout autour du territoire insurgé. Au sud de Nantes, celui de la Roullière ne tiendra que quatre mois. Le camp de la Roullière localisé au sud de Nantes sur la carte de Cassini (en médaillon, portrait de Crouzat par R. Livache, fresque de l'église de Chanzeaux)   Le nom de la Roullière (1) reste attaché à la... [Lire la suite]
19 mars 2020

Des prix de chefs vendéens pour des courses hippiques

L’hippodrome de Cholet s’est trouvé bien inspiré, en mai 1979, en organisant des courses de chevaux dont tous les prix portaient les noms de généraux vendéens : D’Elbée, Cathelineau et Bonchamps pour le trot attelé, Stofflet et Charette pour le plat, La Rochejaquelein pour le saut de haies, et Lescure pour le trot monté. Ouest-France, 21 mai 1979   En feuilletant les anciens numéros du journal Ouest-France, on constate que les mêmes prix étaient toujours courus en 1981 et 1982 au mois de mai... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 12:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
19 février 2020

Suicide d’un « chasseur de la Vendée » à Clisson en 1797

Le 28 nivôse an V (17 janvier 1797), le juge de paix du canton de Clisson, accompagné de deux chirurgiens, comparut devant Gabriel Bregeon, officier municipal, afin de déclarer la mort violente d’un homme reconnu comme un « chasseur de la Vendée ». Travot et les « chasseurs de la Vendée » à la poursuite de Charette   Le corps des « chasseurs de la Vendée » fut créé dès le début du soulèvement de mars 1793 par le recrutement de guides locaux, des « patriotes » hostiles... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,