Photos liées au tag 'Colonnes infernales'

Voir toutes les photos
30 juin 2021

Moi, Grignon ! Général de Colonne infernale

Richard Lueil s’est attaqué à un personnage maudit de l’histoire vendéenne, le général Grignon. Il ressort de l’étude minutieuse du mémoire que ce commandant de colonne infernale élabora à la fin de l’année 1794, le portrait d’un homme instruit, issu de la bourgeoisie angevine, loin de la brute inculte qu’on nous peint souvent pour expliquer l’ampleur des massacres commis sous ses ordres. Ce qui le rend plus terrifiant encore. Les historiens de la Vendée ont souvent donné à Grignon les traits d’un tueur sanguinaire, ayant plus... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 17:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 avril 2021

Garrau à Carnot : « Vivent les hommes qui ont des couilles ! »

Comment le Comité de Salut public était-il informé de la situation en Vendée au temps des Colonnes infernales ? Plus que les militaires ou les autorités civiles, ce sont avant tout les représentants en mission qui lui en rendaient compte et veillaient à l’application de ses ordres, en particulier Garrau qui avait l’avantage d’être l’ami de Carnot, celui qui était en charge de la guerre au sein du Comité. Extrait d'une lettre confidentielle de Garrau à son ami Carnot, du 28 ventôse an II (18 mars 1794) :... [Lire la suite]
05 mars 2021

Lettres de soldats républicains pendant les guerres de Vendée

Joakim Collet nous offre dans son nouveau livre Soldats de la Liberté ! une lecture originale de la guerre en Vendée, de 1793 à 1795, au travers de la correspondance privée de soldats et d’officiers subalternes des armées républicaines. En la matière, on pense à François-Xavier Joliclerc, dont les lettres ont été publiées en 1905 avec une introduction et des notes de Frantz Funck-Bretano. Ce capitaine du 7e bataillon du Jura figure bien sûr dans le livre de Joakim Collet, puisqu’il fut envoyé à l’armée de... [Lire la suite]
23 février 2021

23 février 1794, « Jour du grand massacre » de Chavagnes

Le calvaire érigé sur la place des Martyrs vendéens à l’emplacement de l’ancien cimetière de Chavagnes-en-Paillers perpétue le souvenir de la sinistre journée du 23 février 1794 au cours de laquelle la colonne du général Duquesnoy traversa la paroisse de part en part, en semant la désolation sur son passage. (cliquez sur la carte pour l'agrandir)    Le dimanche 23 février 1794 est resté dans la mémoire des habitants de Chavagnes-en-Paillers comme le « Jour du grand massacre ». Déjà la veille les Bleus... [Lire la suite]
27 septembre 2020

Un souvenir du massacre de La Limouzinière

Le dimanche 9 octobre 1955, le Souvenir Vendéen dévoilait sur l’église de La Limouzinière une plaque en mémoire des victimes du massacre perpétré par la colonne de Duquesnoy le 10 février 1794. Il existe toutefois un autre monument qui rappelle ce drame dans cette commune du Pays de Retz. La vieille croix à l'angle nord du cimetière de La Limouzinière veille sur les victimes du massacre du 10 février 1794.   La marche de la colonne du général Duquesnoy fut aussi brève que sanglante. Elle fit, en... [Lire la suite]
24 juillet 2020

« Pierre, capitaine de paroisse » reviendra 4 fois à Grasla

La crise sanitaire n'aura pas eu totalement raison de « Pierre, capitaine de paroisse ». Ce spectacle joué chaque année au Refuge de Grasla, près des Brouzils, reconstitue un épisode des Guerres de Vendée à l'époque où les habitants des environs se cachèrent dans cette forêt pour échapper aux Colonnes infernales. Quatre représentations sont annoncées pour la saison 2020. Photo du spectacle « Pierre, capitaine de paroisse » extraite du site du Refuge de Grasla (David Fugère)    Ouvert au... [Lire la suite]

21 mars 2020

8 mai – 8 septembre 1794, histoire du camp de la Roullière

L’échec du plan du général Turreau, dont les colonnes mobiles ont réveillé une nouvelle guerre au début de 1794, a contraint les forces républicaines à se replier dans des camps installés tout autour du territoire insurgé. Au sud de Nantes, celui de la Roullière ne tiendra que quatre mois. Le camp de la Roullière localisé au sud de Nantes sur la carte de Cassini (en médaillon, portrait de Crouzat par R. Livache, fresque de l'église de Chanzeaux)   Le nom de la Roullière (1) reste attaché à la... [Lire la suite]
13 mars 2020

Sur les pas des femmes dans la tourmente de 1793

La randonnée sur les traces des Guerres de Vendée dans les Mauges nous a conduits cette année de Villedieu-la-Blouère à Montfaucon et Montigné-sur-Moine avec, comme fil rouge de ce parcours historique, le souvenir de plusieurs femmes qui furent marquées par les événements de 1793. L'accueil des participants à la chapelle Saint-Joseph-du-Chêne    Cela fait dix ans déjà ! Dix ans de randonnées à la découverte des Guerres dites « de Vendée », mais qui auraient bien mérité le nom de « Guerres... [Lire la suite]
06 mars 2020

Le Mont des Alouettes remis en valeur cette année

C’est l’un des sites emblématiques des Guerres de Vendée. Dominant au nord la ville des Herbiers, le Mont des Alouettes arbore tous les symboles de 1793, moulins, chapelle et croix, protégé sur ses flancs par des arpents de bois et de landes. À son sommet cependant, un terrain vague faisant office de parking gâchait la vue d’ensemble. Un grand projet de réaménagement va bientôt tout embellir. Le « Moulin de la Galette » et la chapelle des Alouettes   La municipalité des Herbiers a voté à l’unanimité, le... [Lire la suite]
01 mars 2020

Une victime oubliée des massacres en forêt de Leppo

En parcourant les registres des décès du Puiset-Doré couvrant l’époque révolutionnaire, on est saisi par la longue énumération des noms des victimes de la guerre et des massacres. La principale tuerie eut lieu du 12 au 14 mars 1794 dans la forêt de Leppo, un refuge où beaucoup d’habitants des environs se pensaient à l’abri des exactions des Bleus. 56 y ont péri… mais n'y aurait-pas une 57e victime ? Détails de la croix du Souvenir Vendéen en forêt de Leppo   Les décès de ces malheureux ont été... [Lire la suite]