31 mai 2011

« Il est grand temps de réparer cette aberration ! »

C'est le cri du cœur de gens indignés par le fait que des rues portent le nom d'un individu aux mains couvertes de sang. Robespierre ? Carnot ? Ou je ne sais quel officier de Turreau ? Eh non ! L'émoi vient cette fois des plus vils révolutionnaires…Le Souvenir Chouan de Bretagne a reproduit il y a deux jours un documents édifiant émis par un cercle communiste, à propos des 140 ans du « massacre des communards ». Rappelant brièvement les faits et soulignant la belle efficacité de M. Thiers dans la répression, les auteurs de cette... [Lire la suite]

12 avril 2011

Découverte de documents inédits sur le génocide vendéen

C'est aux ondes de Radio Courtoisie que Reynald Secher a réservé la primeur de sa découverte, un ensemble de documents inédits prouvant l'ordre de génocide des Vendéens par le gouvernement révolutionnaire.L'entretien a eu lieu le mercredi 22 mars dernier, dans l'émission du Libre Journal de François Sainte-Marie, dirigée ce jour-là par Daniel Hamiche. L'historien y fait état de sa découverte de pièces, lettres et rapports émanant du pouvoir politique et des militaires, inédits à ce jour, et qui remettent en cause la théorie officielle... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 12:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 mars 2011

Le château du Boistissandeau, aux Herbiers (85)

Le Boistissandeau constitue un superbe ensemble de bâtiments des XVIe et XVIIe siècles, entièrement restauré et réputé pour ses jardins à la française. Il fut aussi le théâtre d'un épisode de la Terreur en Vendée. Le château du Boistissandeau    Autrefois propriété des Frères de Saint-Gabriel, qui y avaient établi une maison de retraite, le domaine du Boistissandeau a été acquis en juin 2003 par le Conseil Général de Vendée. L'édifice a fait l'objet d'une restauration complète extrêmement soignée, dont les collectivités... [Lire la suite]
05 mars 2011

Le Pays du Loroux-Bottereau, victime des Colonnes infernales de Cordelier et de Turreau

« Et qu'on ne s'y trompe pas : les intrépides habitants du Bocage du Loroux qui, seuls, abandonnés à leurs propres forces, ont eu, dès le commencement de la guerre, tant d'avantages décisifs, ne devaient pas agir isolément, si le plan de leurs chefs avait eu son entière exécution… Le Bocage et le Loroux forment le pays qu'on doit appeler Vendée puisque c'est celui où la guerre a été constamment la plus vive et la plus sanglante… Leur adresse dans l'usage des armes à feu est telle qu'aucun peuple connu, si guerrier, si manœuvrier qu'il... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 00:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 février 2011

27 février 1794, le Grand Massacre de La Gaubretière

L'histoire des Guerres de Vendée reste très présente à La Gaubretière, au cœur du Haut-Bocage. On y trouve le souvenir de Sapinaud (son logis du Sourdis, sa croix monumentale devant l'église et sa tombe au cimetière), celui de Bonchamps et d'Elbée au château de Landebaudière, mais aussi celui des massacres que les soldats républicains commirent dans la commune.Le plus grand carnage que La Gaubretière endura eut lieu le jeudi 27 février 1794. Ce matin-là, Huché et sa colonne quittèrent Mortagne de bonne heure et se portèrent sur La... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 février 2011

26 février 1794, Huché sème la terreur à Mortagne

Voilà plus d'un mois que les Colonnes infernales du général Turreau avaient entamé leur campagne de destruction de la Vendée, lorsque Mortagne fut visé à son tour.La marche sanglante des soldats de Turreau a fini par rallumer de nouveaux foyers de révolte contre leurs crimes. Sentant que des bandes d'insurgés menaçaient Cholet, le général en chef ordonna à Huché d'y conduire sa division cantonnée jusqu'alors à Luçon. Trop tard cependant pour contrer l'attaque de Stofflet qui coûta la vie au général Moulin (ci-contre, combat du 8... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 13:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

10 février 2011

« Mort par la main des bleus » : La trace d'un massacre dans les registres de Cossé-d'Anjou (49)

Le souvenir des massacres au temps de la Terreur et des Colonnes infernales s'est perpétué dans la tradition orale, souvent collectée par les historiens locaux, parfois matérialisée par un calvaire ou un monument. Les registres clandestins de l'époque peuvent également en conserver la trace.Les exemples les plus frappants restent les registres des Lucs-sur-Boulogne, rédigés par le célèbre abbé Barbedette, ou encore ceux de Legé, soigneusement tenus par l'abbé Gillier. Leur précision éclaire d'un jour poignant cette période... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 décembre 2010

La stèle des martyrs de 1794 à La Jumellière

La Jumellière (Maine-et-Loire) fut particulièrement malmenée par la guerre civile. Une stèle se dresse dans le bourg en mémoire de ses martyrs de 1794.Située dans les Mauges, à mi-chemin de Chalonnes et de Chemillé, La Jumellière ne pouvait échapper au soulèvement vendéen. L'attaque du bourg par les insurgés, au printemps 1793, coûta la vie à cinq membres de la municipalité patriote, en pleine salle du conseil. Mais ce ne fut pas ce combat qui marqua la mémoire de la commune.Le 25 janvier 1794, la colonne infernale du général... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 13:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 novembre 2010

Le martyrologe de Clisson dans l'église Notre-Dame

Clisson fut une place âprement disputée entre Vendéens et républicains. Elle sortit ruinée par la guerre civile. Son église Notre-Dame se souvient des persécutions sous la Révolution.Une plaque commémorative fut apposée en 1961 sur le mur à droite du chœur, en l'honneur des huit prêtres du pays de Clisson, tués sous la Terreur. Cinq furent noyés en Loire. Ils avaient entre 58 et 68 ans. Un autre de 71 ans fut brûlé vif dans sa maison.Ce martyrologe honore également les 107 victimes originaires de Clisson, tuées en haine de la foi en... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 novembre 2010

Les Oulleries, une double victoire sur les Colonnes infernales

Un imposant calvaire érigé en 1894 au lieu-dit les Oulleries (ou Houilières) commémore deux victoires vendéennes sur la colonne infernale du général Grignon, en mars 1794. Le calvaire des Oulleries et la plaque du Souvenir Vendéen Le général républicain Grignon a consigné cet événement dans ses rapports : « Depuis que j'ai quitté Argenton, j'ai continuellement été à la poursuite des brigands [les Vendéens]. Le 14 [mars], j'ai fait brûler Bressuire et les environs. Instruit que les brigands faisaient un rassemblement à Nueil et aux... [Lire la suite]