17 octobre 2019

Deux jours de combat… avec un seul coup de feu tiré !

Les souvenirs recueillis par l’abbé Augereau réservent bien des surprises. L’un d’elles concerne le combat de Saint-Gilles, en juin 1815, au cours duquel le général Grosbon fut tué par un tireur d’élite des Deux-Sèvres.  Carte des débarquements d'armes en juin 1815 (flèche rouge) localisés sur la carte de Cassini. Les positions des forces royalistes sont indiquées par une fleur de lys jaune, celles des impériaux par des aigles sur fond bleu.    On connaît les circonstances de cet épisode des Cent-Jours en Vendée.... [Lire la suite]