01 avril 2020

Les malheurs de la famille Joly en 1794

La famille Joly fut littéralement décimée en 1794. Le père, l’un des principaux chefs insurgés de la Basse-Vendée, fut exécuté par son propre camp ; sa femme, torturée à mort par un officier de Charette ; deux de ses fils, l’un Blanc, l’autre Bleu, tués dans le même combat, et un troisième massacré. Le général Joly aux Quatre-Chemins-de-L'Oie, lithographie de T. Drake extraite de l'Album vendéen d'A. Lemarchand, 1856-1860 (rééd. Pays et Terroirs, 1999)   Qui était le général Joly ? Né à Cateau-Cambrésis... [Lire la suite]

10 juillet 2016

Cartographie des jugements de la commission militaire des Sables-d'Olonne en 1793-1794

La carte que j’ai établie ici à partir des listes des victimes des prisons de Niort sous la Terreur, retranscrites par La Maraîchine normande, a rencontré un certain intérêt, à telle enseigne que les Archives de la Vendée m'ont suggéré d’en créer une nouvelle à partir de l’origine des détenus jugés par la commission militaire des Sables-d’Olonne. C'est chose faite… Carte de l'origine des détenus jugés par la commission militaire des Sables-d'Olonne en 1793-1794 (cliquez sur la carte pour l'agrandir)   On remarquera la... [Lire la suite]