29 juin 2019

Le général vendéen Charette était-il blond ?

Dans la plupart des portraits qu’on lui connaît, Charette arbore une chevelure brune, en partie couverte d’un grand mouchoir « à la créole ». Le témoignage d’une jeune Sablaise, prisonnière des Vendéens à l’été 1795, laisse entendre cependant que le général vendéen était blond. François Athanase Charette de La Contrie, par Paulin Guérin(Musée d'Art et d'Histoire de Cholet)   Le 27 juin 1795, deux divisions de Charette, celle des Sables commandée par son frère aîné Louis-Marin et celle du Pays de Retz commandée... [Lire la suite]

10 juillet 2016

Cartographie des jugements de la commission militaire des Sables-d'Olonne en 1793-1794

La carte que j’ai établie ici à partir des listes des victimes des prisons de Niort sous la Terreur, retranscrites par La Maraîchine normande, a rencontré un certain intérêt, à telle enseigne que les Archives de la Vendée m'ont suggéré d’en créer une nouvelle à partir de l’origine des détenus jugés par la commission militaire des Sables-d’Olonne. C'est chose faite… Carte de l'origine des détenus jugés par la commission militaire des Sables-d'Olonne en 1793-1794 (cliquez sur la carte pour l'agrandir)   On remarquera la... [Lire la suite]
01 mai 2014

Au pays des Achards, la Guerre de Vendée sort de l’oubli

Pierre Thibaudeau donnait hier une conférence de presse à Girouard, près de La Mothe-Achard, pour présenter son dernier livre, « O va pas s’ passer d’ même ! », une chronique inédite de la Grande Guerre de 1793 entre La Roche-sur-Yon et Les Sables-d’Olonne. Le cadre de Château-Gaillard se prêtait fort bien à cette présentation. L’ancien presbytère, rehaussé au début du XXe siècle d’un décor médiéval, domine vers le midi la discrète vallée de la Ciboule. Du sommet de ce promontoire, un bocage dense, heureusement... [Lire la suite]