21 juillet 2020

La Rochejaquelein blessé à la 2e bataille de Martigné

J’ai décrit ici le contexte et le déroulement de la bataille qui eut lieu à Martigné-Briand et Chavagnes le 15 juillet 1793. Ce fut une victoire pour les républicains, certes de courte durée, puisque ceux-ci furent écrasés trois jours après à Vihiers. Mais Martigné fut aussi le théâtre d’un second affrontement, le 11 septembre suivant, qui cette fois donna clairement la victoire aux Vendéens. Le manoir de l'Ogerie à Cornu, village par où l'armée commandée par La Rochejaquelein est passée à la seconde bataille de... [Lire la suite]

02 mai 2020

Les 600 « héros » de la Roche de Mûrs n’étaient que 88

En triant des photos, j’ai retrouvé un lot d’images de la Roche de Mûrs et de son monument emblématique qui glorifia en 1889 le « sacrifice » de 600 volontaires du 8e bataillon de Paris, morts « héroïquement » le 26 juillet 1793 face aux « brigands de la Vendée ». Et je me suis demandé si l’on trouvait la trace de leur décès dans les registres d’état civil de Mûrs. Le monument républicain de la Roche de Mûrs, à Mûrs-Érigné    J’avais évoqué en 2011 l’histoire du... [Lire la suite]
09 janvier 2020

Le travail de la guillotine facturé à Angers en 1793

Les lecteurs de la Revue du Souvenir Vendéen ont découvert récemment que les fossoyeurs de Noirmoutier envoyaient leurs factures après avoir inhumé les cadavres des Vendéens fusillés début 1794 (1). Ce genre de comptabilité macabre se trouve aussi aux Archives du Maine-et-Loire, dans un mémoire de Louis Dupuy, exécuteur des jugements de la commission militaire Félix, qui établit ses tarifs pour sa besogne à la guillotine à Saumur, à Laval, à Angers, aux Ponts-de-Cé et à Doué, en novembre et décembre 1793. ... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
18 août 2019

« Un grand nombre de noyades et fusillades aux Ponts-de-Cé »

Dans une déclaration adressée à la Convention en novembre 1794, le général Cordelier mentionne « un grand nombre de noyades et fusillades » commis sur des prisonniers vendéens aux Ponts-de-Cé à la fin de l’année 1793. Le château des Ponts-de-Cé    Le document est bien sûr à prendre avec quelques réserves, considérant qu’il fut écrit à une époque où les responsables des crimes perpétrés sous la Terreur s’employaient à se couvrir en se déchargeant sur d’autres, à commencer par Carrier. Le général Cordelier... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 août 2018

« La République était une belle chimère… »

Membre de la Commune de Paris, le citoyen Bodson a reçu la mission, à l’été 1793, de diffuser le texte de la nouvelle Constitution de l’an I dans les départements de Maine-et-Loire et de Loire-Inférieure. Sa lettre datée du 14 août donne un aperçu de la situation militaire et surtout de l’état d’esprit de la population. Extrait de la lettre de J. Bodson, 14 août 1793 (AN F1a 550-1)    Joseph Bodson a été chargé par le ministre de l’Intérieur de parcourir les départements de Maine-et-Loire et... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 juin 2017

Deux Champs des Martyrs aux portes d’Angers

Les Amis du Pont-Paillat ont mené hier une excursion sur les bords de Loire sur des lieux d’exécutions massives de prisonniers vendéens pendant la Terreur, à Avrillé et aux Ponts-de-Cé. Ils ont également fait étape à la Roche de Mûrs, théâtre d’une cuisante déroute républicaine.  En allant au supplice, Mlle de La Sorinière donne sa pelisse à une pauvre femme (vitrail de la chapelle du Champ des Martyrs d'Avrillé)     Organisée de longue date par Antoine et Pierre, deux Amis du Pont-Paillat résidant sur... [Lire la suite]
26 juillet 2011

Les légendes révolutionnaires, épisode 2 : la Roche de Mûrs

Un imposant monument de fonte se dresse à Mûrs-Erigné, au sommet d'une falaise, tournant le dos à Angers pour faire face à la Vendée. La statue de la République qui orne son sommet rappelle le « sacrifice » de 600 Parisiens « morts héroïquement » le 26 juillet 1793. Les sources (républicaines) offrent cependant une tout autre version des faits. Du haut de sa falaise, le monument de la Roche de Mûrs domine la vallée du Louet depuis 1889.    Les Vendéens venaient de remporter à... [Lire la suite]