26 décembre 2020

Les Bleus d’Ingrandes dans le registre de l’an II

On connaît la place qu’occupa la commune d’Ingrandes en première ligne face à l’insurrection vendéenne grâce aux Mémoires de Pierre-Julien Soudry qui en relata l’histoire de 1793 à 1800. Mais on devine aussi l’engagement républicain de ses habitants à la lecture des registres d’état civil, en particulier celui de l’an II. Carte des lieux cités dans l'article. Les communes d'origine de réfugiés de la Vendée cités dans les registres d'Ingrandes sont marquées en vert.   On remarque tout d’abord, au fil des... [Lire la suite]

08 juin 2020

Des réfugiés de la Vendée morts dans des bateaux à Béhuard

La commune de Béhuard, qui couvre l’île du même nom sur la Loire angevine, se situait en 1793 aux avant-postes républicains face aux insurgés de la rive gauche, très présents à Denée. Elle n’a cependant pas connu d’événements majeurs à cette époque, sinon qu’elle accueillit des réfugiés de la Vendée, comme l’indique son registre d’état civil de l'an II. Localisation de l'île de Béhuard et des lieux cités   On appelle réfugiés de la Vendée les habitants des territoires insurgés de la Loire-Inférieure, du... [Lire la suite]
07 mai 2020

L’abbé Ferré joue Hoche contre les autorités républicaines

« La constitution tolère les cultes et leurs ministres, lorsque ceux-ci n’ont pas quitté le sol de la République et qu’ils prêchent la paix… » Ces mots que le général Hoche rappelait dans une lettre du 12 juin 1796 ont fourni aux prêtres insermentés de l’Ouest un argument de poids contre les autorités républicaines qui voyaient d’un mauvais œil ces réfractaires échapper aux serments exigés par les lois. Un certain abbé Ferré, qui devait manier le sabre aussi bien que le goupillon, en usa avec aplomb lors d’une rencontre... [Lire la suite]