07 mai 2020

L’abbé Ferré joue Hoche contre les autorités républicaines

« La constitution tolère les cultes et leurs ministres, lorsque ceux-ci n’ont pas quitté le sol de la République et qu’ils prêchent la paix… » Ces mots que le général Hoche rappelait dans une lettre du 12 juin 1796 ont fourni aux prêtres insermentés de l’Ouest un argument de poids contre les autorités républicaines qui voyaient d’un mauvais œil ces réfractaires échapper aux serments exigés par les lois. Un certain abbé Ferré, qui devait manier le sabre aussi bien que le goupillon, en usa avec aplomb lors d’une rencontre... [Lire la suite]