26 novembre 2019

Le fléau vénérien des armées républicaines en Vendée

L’irruption dans le Bocage vendéen, en 1793-1794, de soldats des armées régulières et surtout de bataillons de volontaires venus de Paris ou d’autres départements, eut pour conséquence de propager des maladies vénériennes dans cette région qui les ignoraient quasiment jusqu’alors. Une enquête ministérielle établie en l’an V (1796-1797) permit de rassembler les témoignages d’officiers de santé sur ce fléau qui frappa, par le viol, nombre de Vendéennes. En-tête d'un arrêté pris à Nantes le 17 juin 1794 par les représentants... [Lire la suite]

16 novembre 2019

Les volontaires de la Corrèze en Vendée

Toujours sur la piste de Robert Serveau, ce soldat républicain qui finit sa vie dans la commune vendéenne où sa colonne avait commis des crimes en 1794, j’ai sollicité un service d’entraide généalogique pour retrouver sa trace aux Archives de Vincennes. Carte du département de la Corrèze en 1790 (les noms surlignés sont cités dans le texte ; le point rouge localise Saint-Exupéry-les-Roches, commune natale de Robert Serveau/Roche)   Le volumineux dossier concernant les volontaires de la Corrèze (1) ne... [Lire la suite]
25 mai 2013

Sainte-Hermine et Saint-Hermand

Un lecteur assidu m’a récemment interpelé sur un point de topographie vendéenne, à propos de la commune de Saint-Hermand, régulièrement citée dans des ouvrages d’histoire, mais absente des cartes actuelles.  Saint-Hermand et Sainte-Hermine sur le cadastre napoléonien(Archives de la Vendée en ligne) Saint-Hermand ou Saint-Hermant existait pourtant bel et bien en tant que paroisse, puis commune sous la Révolution. Proche voisin de Sainte-Hermine, il constituait un verrou stratégique entre le Bocage insurgé au nord et la Plaine,... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 12:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
22 juin 2012

Le pays de Sainte-Hermine au lendemain des Guerres de Vendée

Le site Histoire et Patrimoine du Canton de Sainte-Hermine annonce pour le mardi 26 juin 2012, une conférence de Philippe Barré sur la période du Consulat (1799-1804). Dans le dernier bulletin d'Histoire et Patrimoine, Philippe Barré a laissé le pays de Sainte-Hermine au lendemain du coup d'Etat du 18 brumaire (9 novembre 1799) qui met fin au régime du Directoire (1795-1799). À cette époque, en France, le sentiment qui prédomine est celui d'une crise généralisée liée à l'instabilité politique, au désordre intérieur, aux difficultés... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :