30 juin 2021

Moi, Grignon ! Général de Colonne infernale

Richard Lueil s’est attaqué à un personnage maudit de l’histoire vendéenne, le général Grignon. Il ressort de l’étude minutieuse du mémoire que ce commandant de colonne infernale élabora à la fin de l’année 1794, le portrait d’un homme instruit, issu de la bourgeoisie angevine, loin de la brute inculte qu’on nous peint souvent pour expliquer l’ampleur des massacres commis sous ses ordres. Ce qui le rend plus terrifiant encore. Les historiens de la Vendée ont souvent donné à Grignon les traits d’un tueur sanguinaire, ayant plus... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 17:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 avril 2021

Garrau à Carnot : « Vivent les hommes qui ont des couilles ! »

Comment le Comité de Salut public était-il informé de la situation en Vendée au temps des Colonnes infernales ? Plus que les militaires ou les autorités civiles, ce sont avant tout les représentants en mission qui lui en rendaient compte et veillaient à l’application de ses ordres, en particulier Garrau qui avait l’avantage d’être l’ami de Carnot, celui qui était en charge de la guerre au sein du Comité. Extrait d'une lettre confidentielle de Garrau à son ami Carnot, du 28 ventôse an II (18 mars 1794) :... [Lire la suite]
31 mars 2021

Barbâtre, paroisse vendéenne martyre

Pour illustrer l’ampleur de la répression contre la Vendée en 1794, on cite le plus souvent les massacres des Lucs-sur-Boulogne, de La Gaubretière, de la forêt de Vezins, du Loroux, etc., en oubliant hélas des paroisses qui payèrent un prix aussi lourd en nombre de morts et de destructions, comme Barbâtre. Au cimetière de Barbâtre, une plaque commémore le massacre des habitants en janvier 1794    La commune de Barbâtre forme la partie méridionale de l’île de Noirmoutier, un isthme bordé de dunes et de... [Lire la suite]
06 août 2020

2 février 1794, la bataille de Chauché

La victoire de Charette, Sapinaud et Joly à Chauché, remportée le dimanche 2 février 1794 sur trois colonnes républicaines, comme Stofflet l’avait fait la veille à Gesté, marqua un tournant dans la marche incendiaire de l'armée du général Turreau. Voici comment se déroula ce combat… À Chauché, le seul souvenir de la bataille du 2 février 1794 est une impasse.    À la fin de l’année 1793 la Vendée insurgée n’existait plus. Sa Grande Armée avait succombé dans les marais de Savenay le... [Lire la suite]
15 juillet 2020

Martigné, Chavagnes, Millé… la bataille du 15 juillet 1793

Il n’est pas rare de trouver dans les demandes de pension, parmi les faits d’armes des anciens combattants vendéens, une « affaire » qui porte plusieurs noms : Martigné, Chavagnes, Millé, Aubigné ou Jouannet. Ces noms renvoient tous à la même bataille, celle du lundi 15 juillet 1793, un affrontement majeur dans l’histoire vendéenne, qui engagea plus de 20.000 hommes sur la rive droite du Layon, et dont les vainqueurs ne le furent que brièvement. La croix à l'entrée du château de Fesles domine la partie nord... [Lire la suite]
26 mars 2020

Mais où se trouve « la lande Bambèche » ?

La correspondance militaire des républicains est parfois déroutante. Basées essentiellement sur les cartes de Cassini, les retranscriptions des lieux-dits peuvent prêter à confusion, comme on le voit dans la marche de l’adjudant général Dusirat à la mi-mai 1794. Rapport de Dusirat à Turreau le 18 mai 1794 (Savary, t. III, p. 496)   Toujours à la poursuite de la colonne de Dusirat, j’ai relevé dans les rapports de son commandant deux cantonnements qui posent problème quant à leur localisation :... [Lire la suite]

21 mars 2020

8 mai – 8 septembre 1794, histoire du camp de la Roullière

L’échec du plan du général Turreau, dont les colonnes mobiles ont réveillé une nouvelle guerre au début de 1794, a contraint les forces républicaines à se replier dans des camps installés tout autour du territoire insurgé. Au sud de Nantes, celui de la Roullière ne tiendra que quatre mois. Le camp de la Roullière localisé au sud de Nantes sur la carte de Cassini (en médaillon, portrait de Crouzat par R. Livache, fresque de l'église de Chanzeaux)   Le nom de la Roullière (1) reste attaché à la... [Lire la suite]
11 février 2020

Les deux frères Clabat, victimes de la bataille de Gesté

Au printemps 1800, le juge de paix du canton de Beaupréau établit, sur la déclaration d’anciens combattants vendéens, deux actes de notoriété quasiment identiques dans leur contenu. Seuls les prénoms différaient, car il s’agissait de deux frères, morts de leurs blessures des suites de la même bataille. Extrait de l'acte de notoriété concernant la mort de François-Basile Clabat à la bataille de Gesté, le 1er février 1794 (A.D. 49, 94 L 10-3)   Le 19 floréal an VIII (9 mai 1800),... [Lire la suite]
12 janvier 2020

Petit tableau des armées républicaines en Vendée

Un lecteur m’a récemment interpellé sur l’armée des Côtes de La Rochelle, affirmant que son territoire était circonscrit au seul département de la Charente-Inférieure et son état-major strictement cantonné à La Rochelle. Il ne paraît pas inutile, en conséquence, de poser quelques notions de base sur l’organisation des armées républicaines au cours des Guerres de Vendée. Évolution des armées républicaines sur le théâtre des Guerres de Vendée   « Armées des Côtes de La Rochelle », « armée de... [Lire la suite]
28 septembre 2019

Une croix de massacre aux Herbiers

Au bord du premier rond-point sur la route de Beaurepaire, après la sortie des Herbiers, une croix de pierre commémore le passage des Colonnes infernales sur ce territoire au début de l'année 1794. Plusieurs fermes des alentours furent brûlées et leurs habitants massacrés par les soldats républicains.  La croix près du hameau de la Jaudronnière des Herbiers    Aucune inscription n’évoque pourtant ni les noms, ni la date de ce dramatique épisode de l’histoire locale. Cette croix en remplace une plus ancienne, comme... [Lire la suite]
Posté par vendeenews à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,